Debrief 22/23 Montauban / FCG : le débrief

Debrief

El_Presidente

Team Raffut
Inscrit
25 Mars 2021
Messages
1 449
Score de réaction
1 209
Points
113
Localité
Fontaine
MONTAUBAN-FCG-2022-2023-score.jpg

RENVERSANTS !


C’est à un drôle de match auquel nous avons assisté ce vendredi entre le FCG et Montauban : 67 points inscrits au total dont 7 essais. Une victoire à l’arrachée au final pour des grenoblois (33-34) dont on ne donnait pas cher de leurs peaux à la mi-temps alors qu’ils étaient menés 27 à 13. Après leur mauvais match de la semaine dernière face à Provence, les grenoblois semblaient s’enfoncer dans une spirale négative et peu de leurs supporters (à part la CM du FCG) n’auraient osé rêver d’une victoire finale sur la pelouse de Sapiac.

Pourtant tout avait très bien commencé pour les joueurs de Fabien Gengenbacher : il ne fallut que 3 minutes aux grenoblois pour envoyer Enzo Camilleri derrière la ligne après une touche à 5 mètres suivi d’un groupé pénétrant décisif. Fortunel validait l’essai par une transformation et Grenoble menait déjà (0-7). Visiblement, la semaine avait profité à des grenoblois vexés par les critiques de son manager. La pluie s’était invitée pour ce début de rencontre, sans empêcher les acteurs du match de proposer du jeu. Montauban, mal en point au classement, réagissait quasi immédiatement grâce à une domination en mêlée qui lui permettait de récupérer de pénalités. Installés dans le camp isérois, les montalbanais faisaient mal à leurs hôtes et après une séquence sur la ligne du FCG, l’arbitre leur accordait un essai de pénalité (7-7 10ème). L’embellie grenobloise des premières minutes s’arrêtait nette. La mêlée était en souffrance, pénalisée régulièrement. Grenoble souffrait et Montauban appuyait là où ça fait mal. Un 2ème essai montalbanais venait confirmer cette domination à la 21ème minute lorsque Giorgadze pointait derrière la ligne du FCG. Abzhandadze qui avait inscrit une pénalité 2 minutes plus tôt, transformait pour porter la marque à 20 à 10 pour son équipe. Le FCG, malgré de l’envie, était trop brouillon en conquête, perdant des touches et ultra dominé en mêlée. Tant et si bien que les 2 piliers grenoblois (Eglaine et Taufa) étaient remplacés dés la 23ème minute, tout comme Enzo Camilleri (visiblement en raison d’une blessure). Sanction et prise de décision de la part des coachs grenoblois. Choix plutôt payant puisque les entrants, Montagne, Gauthier et Rossi, donnaient de la stabilité à la mêlée grenobloise. Pas suffisant toutefois pour permettre à leur équipe de relever la tête. Trop d’imprécisions empêchait le FCG de revenir à la marque. Fortunel marquait 3 points sur pénalité (20-13 37ème), mais à une minute du terme de cette 1ère période, Bastien Guillemin grillait la politesse à Fortunel après une passe au pied rasante de son ouvreur Abzhandadze, pour marquer entre les poteaux le 3ème essai de son équipe. Après la transformation facile de ce même Abzhandadze, les montalbanais s’envolait au tableau d’affichage : 27 à 13. 3 essais encaissés dans une première mi-temps au cours de laquelle, les grenoblois auront soufferts face à une équipe de Montauban puissante et intelligente dans l’art de profiter des faiblesses de son adversaire.

Annotation 2022-10-22 072740.png

Tout était possible malgré une difficile 1ère mi-temps
Un banc et du caractère

Comme évoqué plus haut, rares étaient ceux qui auraient pu imaginer un retour grenoblois au score, tant, le FCG semblait impuissant. Et pourtant, le scenario de la seconde mi-temps, allait se révéler… renversant ! Montauban, en quête de points au classement, menait la rencontre à sa main. Abzhandadze ajoutait 3 points sur pénalité à la 56ème minute. 30 à 13. 20 points de déficit et des grenoblois qui regardaient leurs chaussures au moment de replacer pour la remise en jeu. Moment choisi par le staff du FCG pour procéder aux premiers changements : Martel, Hepetema et Escande entraient sur la pelouse. Un Eric Escande, new look avec le crâne rasé, lourdement critiqué pour sa prestation de la semaine dernière prenait place derrière le pack grenoblois. Il restait alors une grosse vingtaine de minutes à jouer. Les entrants apportaient alors un souffle nouveau à a la rencontre. Les avants se mettaient à avancer et à proposer des temps de jeu plus conséquents. A force, Montauban, n’avait pas d’autres choix que de se mettre à la faute ou plutôt auX fautes. Coupables de 3 fautes sur la même action, l’arbitre de la rencontre sortait le carton jaune contre Quercy le 3ème ligne de Montauban. Le FCG décidait d’aller en touche. Après un ballon bien capté, les grenoblois avançaient grâce à un bon maul pénétrant et Lilian Rossi s’extirpait pour franchir la ligne sans opposition. Grenoble profitait de sa supériorité numérique de manière immédiate. Fortunel transformait et ramenait les siens à 10 points (30-20 59ème). Glenat entrait à son tour sur la pelouse pour son 1er match de la saison. Montauban semblait souffrir physiquement face à des grenoblois qui n’avaient plus rien à perdre et qui relevaient la tête en proposant un jeu plus physique et plus rapide avec de bons enchainements. Malgré cela, les montalbanais, reprenaient le large après une réussie par Abzhandadze (33-20 63ème). Montauban, commençait à fatiguer. Minés par des blessures de plusieurs de leurs joueurs et toujours réduits à 14, les joueurs de David Aucagne avaient de plus en plus de mal à l’inverse de grenoblois transformés par leurs remplaçants qui apportaient leur gnac. On retrouvait alors des grenoblois mordants, solides et qui enchainaient les temps de jeu, bien mené par Escande. José Madeira validait cette rébellion (celle qui avait manqué la semaine dernière), après un enchainement à 18 temps de jeu ! Seul et sans opposition à la sortie d’un dernier regroupement à 5 mètres de la ligne, le grand 2ème ligne portugais inscrivait le 3ème essai de son équipe à 10 minutes du terme. Glenat ajoutant les 2 points de la transformation, Grenoble n’était plus qu’à 6 points de son adversaire ! (33-27 70ème). Incroyable !! Retrouvant de la confiance, surmotivés par l’excellent apport de son banc (Muarua apportait toute sa puissance), les grenoblois retrouvaient le « goût du sang » qui lui avait manqué la semaine dernière selon les lots de Gengenbacher. Et qui d’autre que son serial-marqueur pour achever l’adversaire ? Karim Qadiri au prix d’une rage et d’une puissance digne d’un avant, s’arrachait sur les 10 dernier mètres qui le séparait de la ligne, après de nouveaux enchainements de ses coéquipiers. Essaiiiii !! fou, irréel, hallucinant : le FCG prenait la tête à 6 minutes de la fin du match. Glenat ayant transformé le 4ème essai de son équipe. Peu aurait parié sur un retour des grenoblois. La Madame Irma du service communication du FCG l’avait pourtant prédit à la mi-temps : tout est possible ! Epuisés, les montalbanais tentaient pourtant de réinvestir le camp grenoblois. Grâce à la botte de Bosviel entré en cours de match, ils obtenaient une touche à une vingtaine de mètres de la ligne grenobloise alors que l’on jouait la dernière minute. Montauban trop fatigué et décimé (le ¾ Tupuola finissant la partie en n°8), commettait un en avant sur la touche ! Grenoble choisissait d’aller en touche, échaudés qu’ils étaient par la qualité de la mêlée montalbanaise. Ancely captait parfaitement le ballon avant que Madeira ne délivre le siens en tapant en touche après la sirène.

Un match fou aux multiples paradoxes pour cette équipe du FCG. Une première mi-temps démarrée tambour battant avant de perdre pied au fil des minutes. Puis après les changements (de la 1ère ligne au bout de 20 minutes de jeu), et surtout l’apport du banc lors des 25 dernières minutes de la rencontre, nous avons assisté à un come back assez bluffant de la part de grenoblois.

4 points ultra précieux après la défaite à domicile face à Provence qui permettent au FCG de rester dans le haut du tableau (5ème après les résultats d’hier soir). Grenoble a du caractère, Grenoble a un effectif homogène. Le FCG l’a prouvé hier soir. Attention tout de même, un tel scénario ne se reproduira pas à chaque fois.



Les + :

  • Le coaching : critiqués la semaine dernière, les coachs ont pris leurs responsabilités en changeant très tôt la 1ère ligne. La composition du groupe était osée : des 1ères feuilles de matchs pour Taufa, Glenat. La titularisation de Fortunel et le maintien d’Eric Escande lui aussi critiqué. Le banc a apporté sa gnac !
  • Les mauls pénétrants : entrevus au cours des derniers matchs, ce secteur du jeu a fait très mal à Montauban. En fin de match, plusieurs fois le FCG a avancé sur 20 à 30 mètres
  • Madeira, Halaïfonua, Fortunel et tous les remplaçants sont les joueurs que l’on peut citer. Qadiri qui a eu peu de ballon y est encore allé de son essai.
  • Le caractère : mal en point durant quasiment 60 minutes, le FCG a réagi. Il fallait « en avoir » pour ne pas lâcher
Les - :

  • Les piliers titulaires ont souffert. Sans leur sortie, le score aurait pu être très lourd.
  • Une remontada ça ne se réussi pas tous les jours : attention ! une grande partie du match peut sonner comme un avertissement sans frais
  • Encore une fois, certaines touches à 5 mètres ont été loupées. C’est dommage car avec sa capacité sur maul pénétrant, le FCG se prive d’occasion de marquer
 
Dernière édition:

badabugs

Admin
Team Raffut
Inscrit
25 Mars 2021
Messages
1 840
Score de réaction
1 498
Points
113
Localité
Grenoble
Je crois qu'on a tous été surpris par ce match.... Bon départ de l'équipe qui ouvre rapidement le score, puis on se rend compte rapidement que les avants montalbanais dominent allègrement notre mêlée : s'en suit une demonstration de force de nos hôtes.

Changement de la première ligne rapide dans sa totalité (coaching surprise !) les debats sont équilibrés suite à ce changement mais on se prend un essai en fin de première.

On se dit que le match est plié compte tenu de l'avance de l'USM à la mi temps. Et là, passée la 50e, on voit un visage du FCG qu'on avait pas vu depuis trèsssssss longtemps : un jeu agressif mais très propre, des soutiens qui arrivent vite, des ballons qui sortent vite des zones de rucks. Pas de fautes... Bref, on assiste à ce qu'on attend de l'équipe depuis bien longtemps. L'équipe ne panique pas et on voit une équipe qui récite sa partition sans paniquer.

Je me pose plein de questions à l'issue de ce match... Parce que forcément, depuis le début de saison, on a jamais brillé. On a gagné : oui, mais sans briller. Hier, j'ai pas reconnu notre équipe, tout simplement.

L'absence de certains joueurs n'a pas manqué et l'arrivée de d'autres a été salvatrice.

Sans parler de match référence, on peut parler d'une mi temps référence. Et j'espère qu'on en verra d'autres comme ça et peut être un match complet.

Rossi a fait un très bon match, lui qui a quasiment disparu depuis des viseurs de nos coachs depuis sa blessure en début de saison dernière. Glénat a fait une entrée propre. Fortunel nous a rassuré grâce à son très propre. Escande a sorti les ballons rapidement. Les avants ont un fait un gros boulot sur les rucks, et dans l'ensemble de la conquête d'ailleurs.

Bravo au groupe ! Maintenant, on peut se servir de ce match comme d'une référence parce qu'il y'en avait besoin, surtout après le non match de la semaine dernière.

Le prochain match arrive très vite puisque ce sera jeudi soir face à Nevers à la maison.

Dans les points négatifs, je vais rajouter la diffusion de canal+... Heureusement qu'ils ont pas merdé dans les 10 dernières minutes.... 😁
 

El_Presidente

Team Raffut
Inscrit
25 Mars 2021
Messages
1 449
Score de réaction
1 209
Points
113
Localité
Fontaine
Je crois qu'on a tous été surpris par ce match.... Bon départ de l'équipe qui ouvre rapidement le score, puis on se rend compte rapidement que les avants montalbanais dominent allègrement notre mêlée : s'en suit une demonstration de force de nos hôtes.

Changement de la première ligne rapide dans sa totalité (coaching surprise !) les debats sont équilibrés suite à ce changement mais on se prend un essai en fin de première.

On se dit que le match est plié compte tenu de l'avance de l'USM à la mi temps. Et là, passée la 50e, on voit un visage du FCG qu'on avait pas vu depuis trèsssssss longtemps : un jeu agressif mais très propre, des soutiens qui arrivent vite, des ballons qui sortent vite des zones de rucks. Pas de fautes... Bref, on assiste à ce qu'on attend de l'équipe depuis bien longtemps. L'équipe ne panique pas et on voit une équipe qui récite sa partition sans paniquer.

Je me pose plein de questions à l'issue de ce match... Parce que forcément, depuis le début de saison, on a jamais brillé. On a gagné : oui, mais sans briller. Hier, j'ai pas reconnu notre équipe, tout simplement.

L'absence de certains joueurs n'a pas manqué et l'arrivée de d'autres a été salvatrice.

Sans parler de match référence, on peut parler d'une mi temps référence. Et j'espère qu'on en verra d'autres comme ça et peut être un match complet.

Rossi a fait un très bon match, lui qui a quasiment disparu depuis des viseurs de nos coachs depuis sa blessure en début de saison dernière. Glénat a fait une entrée propre. Fortunel nous a rassuré grâce à son très propre. Escande a sorti les ballons rapidement. Les avants ont un fait un gros boulot sur les rucks, et dans l'ensemble de la conquête d'ailleurs.

Bravo au groupe ! Maintenant, on peut se servir de ce match comme d'une référence parce qu'il y'en avait besoin, surtout après le non match de la semaine dernière.

Le prochain match arrive très vite puisque ce sera jeudi soir face à Nevers à la maison.

Dans les points négatifs, je vais rajouter la diffusion de canal+... Heureusement qu'ils ont pas merdé dans les 10 dernières minutes.... 😁
la diffusion de Canal ! pour ceux qui payent honnêtement c'est inadmissible
 

JLM26

Membre
Inscrit
15 Janvier 2022
Messages
81
Score de réaction
78
Points
18
Bonjour les Raffûteurs-es,
N'ayant pas Canal+ (visiblement c'était un mal pour un bien hier soir), j'attends toujours avec impatience le débrief d'El Présidente. Les tops évidemment la victoire, le rôle des finisseurs, l'agressivité dans le bon sens du terme, une indiscipline contenue et du pragmatisme dans l'en but.
Le souci reste toujours notre conquête qui inquiète, les fautes techniques dans les zones de marque d'où un manque cruel de sérénité.
J'espère sincèrement que le match contre Provence restera un accroc surtout dans le contenu. Des matchs se perdent aussi à domicile comme MDM par exemple.
Je pense venir au SDA jeudi. Nous autres supporters, nous avons besoin de voir du beau spectacle et sortir du stade avec la banane et on de la frustration.
Une dernière note positive, je crois en cette équipe, à elle de croire en elle. Force et Fierté.
 

JLM26

Membre
Inscrit
15 Janvier 2022
Messages
81
Score de réaction
78
Points
18
Au passage bravo à l'équipe de France féminine et à nos 4 Amazones. Gros et Filopon sur un nuage et impressionnante. Une belle entrée de Feleu et une Chambon que j'aimerais revoir. (Bourdon a été impériale). Allez les filles en route pour la finale.
 

El_Presidente

Team Raffut
Inscrit
25 Mars 2021
Messages
1 449
Score de réaction
1 209
Points
113
Localité
Fontaine
C'est vrai que nos grenobloises ont fait un excellent match. Je ne suis pas du tout objectif car je suis très chauvin mais je suis persuadé qu'alex que j'ai la chance de connaitre un peu, merite plus que le temps de jeu qu'on lui donne. Cependant elle est l'avenir de cette équipe. Quand à Émeline, elle allie puissance et vitesse : énorme. Manae est précieuse aussi. Euh ça se voit que je kiffe nos amazones ? 😂
 

JLM26

Membre
Inscrit
15 Janvier 2022
Messages
81
Score de réaction
78
Points
18
C'est tellement normal que tu les kiffes ! 🤩
Elles le méritent aussi. Comme on aime aussi notre filière grenobloise. Comme on peut kiffer Ange à Sapiac, venu rendre visite à ses anciens potes. Les belles valeurs du rugby. Comment mieux commencer son week-end avec son club de cœur et des françaises en quart ?
 

gaspard38

New member
Inscrit
26 Septembre 2021
Messages
3
Score de réaction
5
Points
3
Concernant la belle performance d'Escande, je la metterais en parallele de celle de tous nos demis de melée depuis quelques années. Depuis pas mal de temps nos sorties sont lentes....car il faut qu'un bloc de joueurs soit dispo soit pour avoir la balle soit pour servir de leure ou d'écran pour la passe à l'ouverture. Et sur ce match il n'a pas suivi les consignes du staff :) Et le jeu est plus incertains mais plus rapide.
Ce jeu trés restrictif est en place dans pas mal de staff, si tu as des avants trés mobiles avec des cardio de fous, ça passe trés bien. Avec des profils plus lourds ou plus fatigués en fin de match c'est compliqué.
Le demi de mélée doit choisir entre le beau jeu et celui plus restrictif du staff en sachant que ce ne sont pas les supporters qui font l'équipe de la semaine suivante.
 

badabugs

Admin
Team Raffut
Inscrit
25 Mars 2021
Messages
1 840
Score de réaction
1 498
Points
113
Localité
Grenoble
Concernant la belle performance d'Escande, je la metterais en parallele de celle de tous nos demis de melée depuis quelques années. Depuis pas mal de temps nos sorties sont lentes....car il faut qu'un bloc de joueurs soit dispo soit pour avoir la balle soit pour servir de leure ou d'écran pour la passe à l'ouverture. Et sur ce match il n'a pas suivi les consignes du staff :) Et le jeu est plus incertains mais plus rapide.
Ce jeu trés restrictif est en place dans pas mal de staff, si tu as des avants trés mobiles avec des cardio de fous, ça passe trés bien. Avec des profils plus lourds ou plus fatigués en fin de match c'est compliqué.
Le demi de mélée doit choisir entre le beau jeu et celui plus restrictif du staff en sachant que ce ne sont pas les supporters qui font l'équipe de la semaine suivante.
Effectivement, le role des avants est important d'une part, il faut à minima 1 joueur pour sécuriser le ballon, plus deux qui se proposent si on cherche à repartir sur une phase de ruck... Après idéalement plus on joue vite, plus on peut créer un surnombre... Ça reste de la théorie bien sûr 😉
 
Haut